AMPHITRYON

Mardi Mercredi
31 Jan 17 22 mar 17
19.00 19.00
Moscou
Atelier Théâtre Fomenko (29, Naberejnaïa Tarassa Chevtchenko)
Théâtre

Le 31 janvier, les 2,3,8,16, 21 février, les 1er, 8, 14, 22 mars à 19h

AMPHITRYON

De Molière

Spectacle en russe, surtitré en français

Mise en scène : Christophe RAUCK

Dramaturgie : Leslie SIX

Scénographie :  Aurélie THOMAS

Costumes : Coralie SANVOISIN

Lumières : Olivier OUDIOU

Son : Xavier JAQUOT

Avec les comédiens de l’Atelier Piotr Fomenko : Karen BADALOV,  Andrei KAZAKOV, Ksenia KOUTEPOVA, Polina KOUTEPOVA,  Oleg LIOUBIMOV, Vladimir TOPTSOV, Ivan VERKHOVYKH, Roustem YOUSKAEV Production : Atelier Piotr Fomenko Coproduction et production déléguée de la tournée française : Théâtre du Nord Avec le soutien de L’Institut Français en Russie

Jupiter, amoureux de la belle Alcmène, descend sur terre accompagné de son fidèle Mercure. Jupiter prend les traits d’Amphitryon, l’époux de la belle, parti à la guerre. L’épouse vertueuse croit à un retour inopiné de son mari et s’offre une longue nuit d’amour. Survient alors le véritable Amphitryon….

Après avoir monté Figaro divorce d’Ödön von Horváth, Christophe Rauck revient au XVIIe siècle, déjà traversé avec Racine et Phèdre (2014), pour aborder une pièce considérée comme la plus gracieuse de Molière, écrite en 1668. Cet Amphitryon est le fruit d’une rencontre avec les comédiens de l’Atelier Piotr Fomenko alors qu’il était en tournée à Moscou avec Le Mariage de Figaro (2007) et la troupe de la Comédie-Française. Huit comédiens russes (deux femmes, six hommes), les Fomenkis comme on les appelle là-bas, anciens disciples du maître de la mise en scène, Piotr Fomenko (disparu en 2012), joueront Amphitryon sous la direction de Christophe Rauck. D’abord à Moscou pour la création franco-russe le 31 janvier 2017 de cette comédie mythologique, puis à Lille, au Théâtre du Nord, où l’on garde un souvenir ému du Guerre et Paix de Tolstoï (2002), dans la mise en scène de Piotr Fomenko. La création d’Amphitryon est l’occasion d’un échange entre les élèves de l’École du Nord et les élèves du GITIS, l’école emblématique de la grande histoire du théâtre russe.

Photo : Larissa Guerassimtchouk

Adresse :