La photographie en classe de FLE

« Une photographie est le lieu de rencontre des intérêts du photographe, du photographié, du spectateur et de ceux qui utilisent la photographie : et ces intérêts sont souvent contradictoires. » John Berger et Jean Mohr. Une autre façon de voir. 1981

Les supports pédagogiques qui se présentent sous une autre forme que celle du texte sont appelés en didactique documents iconographiques, parmi lesquels on distingue des reproductions d’œuvres d’art, des illustrations, des dessins et, bien évidemment, des photographies.

Le message visuel présente une réalité objective. Il exprime également les sentiments, les goûts, les idées de son auteur. Donc, la photographie, posée ou instantanée, est faite par une personne qui a voulu nous communiquer une idée, nous convaincre ou nous mobiliser, provoquer une réaction ou au moins établir un contact avec nous. En un mot, la photographie nous parle, et nous devons lui répondre.

Pour nous autres, enseignants de FLE, l’objectif de ce travail avec les photos est de faire parler nos élèves, qui doivent trouver des réponses possibles aux questions éventuelles du photographe.

Francis Yaiche, dans son ouvrage Photos-Expressions, propose de regrouper les activités autour de la photo en 5 parties :

  • identifier – présenter, se présenter, illustrer ;
  • décrire – inventorier, classer, reformuler, résumer, distinguer, comparer, opposer, définir des mots, des couleurs ;
  • imaginer – situer dans l’espace et le temps, faire dialoguer, transposer, observer et spéculer, inventer ;
  • raconter – exprimer ses idées, ses sentiments, ses souvenirs ;
  • argumenter – démontrer, persuader, polémiquer, questionner, faire un discours, une conférence, juger, critiquer.

Vous trouverez dans ce dossier

Par ailleurs, la photographie constitue également un outil d'évaluation, notamment dans le cadre des 3e et 4e parties de l'épreuve orale du EGE. La présentation que vous pouvez télécharger sur ce site revient sur cette épreuve, en analysant le sproductions des élèves lors de la première édition de cette épreuve, en juin 2015.

Article et dossier rédigés par Viktoria Nikolaeva, Université pédagogique de la ville de Moscou