Artist talk: Benoît Peeters et François Schuiten

Jeudi
21 sep 17
19.00 - 21.00
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Institut français de Saint-Pétersbourg
Arts visuels

A l'occasion de la parution en russe du livre L'Enfant penchée, les inséparables auteurs, artistes et scénographes inaugurent la 11e édition du festival de bande dessinée « Boomfest »

François Schuiten et Benoît Peeters sont des créateurs qui, ensemble ou séparément, ont choisi de s'exprimer de façons diverses et spécialement par la bande dessinée. La série Les Cités obscures démarrée en 1983, constitue une oeuvre très originale, univers dont une part de l'inspiration se situe chez les illustrateurs et les architectes de la fin XIXe — début XXe siècle. La série a obtenu de nombreux prix et à été traduite dans une dizaine de langues.

Ensemble, ils ont conçu plusieurs expositions dont Le Musée des Ombres, Hergé dessinateur, Au Tibet avec Tintin, Architectures rêvées, Les Métamorphoses de Nadar, Rêves de pierre.

À Bruxelles, il ont réalisé la restauration et l’aménagement scénographique de la Maison Autrique, premier édifice Art Nouveau du grand architecte belge Victor Horta.

 

En français avec traduction. Accès libre.

A noter : le samedi 23 septembre à 14h, rejoignez-nous à l'Ermitage, bâtiment de l'Etat-major, pour la rencontre avec Benoît Guillaume, un autre participant français du « Boomfest »

 

LES CITÉS OBSCURES : DÉSORMAIS, EN RUSSE

Lors de la rencontre, vous aurez l'occasion d'acheter L'Enfant penchée, le premier livre de la célèbre série à paraître en russe, à tarif spécial et de le faire dédicacer. Le livre, paru en grand format chez l'éditeur moscovite Zangavar, comprendra des matériaux rares.

 

À DÉCOUVRIR

Les Cités obscures et d'autres romans graphiques de Benoît Peeters et François Schuiten à emprunter ou à consulter sur place à la médiathèque de l'Institut.

 



Benoît Peeters

Philosophe, ancien élève de Roland Barthes, premier biographe de Jacques Derrida, il a publié son premier roman, Omnibus, aux éditions de Minuit en 1976 et s’est consacré entièrement à l’écriture à partir de 1982, multipliant les travaux dans les domaines du scénario, de la critique, de l’édition et de la conception d’expositions. Conseiller éditorial chez Casterman, il est aussi le directeur des Impressions Nouvelles.

Passionné par le récit sous toutes ses formes, et les rapports du texte et de l’image, Benoît Peeters collabore avec de nombreux dessinateurs (Frédéric Boilet, Alain Goffin, Anne Baltus), une photographe (Marie-Françoise Plissart), des musiciens (Didier Denis, Bruno Letort) et des cinéastes (Raoul Ruiz, Jaco Van Dormael).

Il a réalisé trois courts métrages, de nombreux documentaires (dont la série « Comix » pour Arte), ainsi qu’un long métrage, Le dernier plan (2000). Il est également l’auteur de grands entretiens filmés avec Alain Robbe-Grillet.

Spécialiste d’Hergé, il a publié trois ouvrages qui ont fait date : Le Monde d’Hergé (1983), Hergé, fils de Tintin (2002) et Lire Tintin. Les Bijoux ravis (2007). Théoricien et critique, il est l’auteur plusieurs essais sur la bande dessinée, le scénario et l’écriture en collaboration, ainsi que sur Chris Ware et Raoul Ruiz.

 

À DÉCOUVRIR

Outre les romans graphiques créés en colaboration avec François Schuiten, vous pouvez lire ou emprunter à la médiathèque de l'Institut d'autres ouvrages de Benoît Peeters, notamment la première biographie de Derrida, un beau recueil de conversations avec Raoul Ruiz et son entourage ou un guide de lecture de bande dessinée.

 



François Schuiten

Ces albums ont été traduits en une dizaine de langues et ont obtenu de nombreux prix. Ces travaux font de lui un des chefs de file de la bande dessinée des dernières décennies.

Auteur de nombreuses réalisations scénographiques, il fut notamment le concepteur du gigantesque Pavillon des utopies qui a accueilli cinq millions de visiteurs à l’Exposition universelle d’Hanovre en l’an 2000, ainsi que du Pavillon belge à l’Exposition de Aïchi en 2005. Il est aussi le scénographe du nouveau musée ferroviaire « Train World ».

Il a également participé à la conception visuelle de plusieurs films, dont Toto le héros de Jaco Van Dormael (1991), Taxandria de Raoul Servais (1994) ou encore Mars et Avril de Martin Villeneuve (2012).

 

À DÉCOUVRIR

 


L'Enfant penchée
Adresse : 
12, perspective Nevski
m° Admiralteyskaya / Nevsky prospekt