Premier forum ferroviaire : une coopération franco-russe sur la bonne voie !

Le premier Forum franco-russe des formations supérieures dans le domaine ferroviaire, co-organisé par l’Université des voies de communication de Moscou (MIIT), l’Ambassade et l’Institut Français de Russie s’est tenu au MIIT les 23 et 24 avril 2014. L’organisation de ce forum visait à répondre au besoin grandissant de spécialistes et de cadres suscité par le plan de développement ambitieux du réseau ferré russe, et par l’intensification de la coopération franco-russe dans le domaine ferroviaire.

Une vingtaine d’établissements d’enseignement supérieur ont participé au Forum. Parmi ceux-ci, 8 des 9 « universités ferroviaires » russes qui dépendent du Ministère des Transports. 8 établissements d’enseignement supérieur français (dont le CNAM, l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, l’ENSAM, l’Université de Technologie de Troyes) comprenant des formations ferroviaires, ainsi que l’université belge de Mons et l’université ukrainienne de Dniepropetrovsk, avaient fait le déplacement. Des entreprises du secteur (SNCF, RJD, Alstom, Systra) et des représentants des ministères russes des transports et de l’enseignement y ont également participé.

Des rencontres d’affaires franco-russes, organisées par Ubifrance, entre PME et ETI dans le domaine ferroviaire, se sont tenues en parallèle du Forum

Le Forum a été ouvert par le chargé d’affaires de l’ambassade de France, M. Mondoloni, et le vice-ministre des transports russe, M. Belozerov. Une première session plénière a rassemblé les participants des deux événements, soit plus de 120 personnes, représentants d’universités, chefs d’entreprises, chercheurs, doctorants et étudiants.

La première journée du Forum a été ensuite organisée autour de cinq thématiques :
[-]  enseignement supérieur et recherche dans le domaine de la grande vitesse ;
[-]  formations ferroviaires et internationalisation de l’enseignement supérieur ;
[-]  mobilité étudiante et programmes communs de formation : expériences et perspectives ;
[-]  coopération des universités avec les entreprises ferroviaires en Russie et en France dans le domaine de la formation
[-]  place des universités dans la recherche dans le domaine ferroviaire

La deuxième journée a été consacrée à une visite du Centre de recherches ferroviaires de RJD, puis à des rencontres bi- ou trilatérales entre les participants.

Un des buts de ce premier Forum était de poser les fondations d’un « réseau sectoriel » ferroviaire associant acteurs de la formation, de la recherche, de l’industrie et plus généralement de l’entreprise, et cela paraît sur la bonne voie, comme le montre la décision prise à l’issue de l’événement d’organiser un second Forum des formations ferroviaires en France (au CNAM) en 2015.