Artaud-Barrault

Jeudi
8 oct 15
19.00
Moscou
Centre théâtral « Na Strastnom »
Théâtre

Artépo (Paris, France)

avec Stanislas Roquette
mise en scène Denis Guénoun

Durée 90 minutes

en Français avec surtitres russes

https://vimeo.com/77120730

« Denis Guénoun présentait « Artaud-Barrault », dirigeant un interprète exceptionnel, Stanislas Roquette. (…/…) On est bien incapable de transcrire en mots de « blog » ce que nous a fait comprendre et vivre Stanislas Roquette par son interprétation, son incarnation construite, élaborée et libre, tenue et emportée, d’Antonin Artaud. Il est danseur. C’est l’âme d’Antonin Nanaqui Artaud qui danse. »

Armelle Héliot, « La souffrance d’Antonin Artaud », Le Figaro, 12/10/2010

« C’est un bonheur absolu, ce spectacle qui avait été donné une fois cet hiver au Théâtre Marigny. Ce jeune comédien a de Jean-Louis Barrault cette sorte d’énergie joyeuse, même quand il joue Artaud du fond de Rodez, avec ces lettres déchirantes. Je trouve qu’il y a quelque chose d’irradiant dans ce spectacle qui est très fidèle finalement à ce que doit être le théâtre : la douleur et la joie, la douleur mais aussi la joie, l’énergie de dire, l’énergie de vivre et de transmettre. »

Odile Quirot (Le Nouvel Observateur), pour « Le masque et la plume », France Inter, 17/07/2011

« Un jeune acteur surdoué, Stanislas Roquette, lit la correspondance d’Antonin Artaud et de Jean-Louis Barrault. Sans prôner le théâtre pauvre, comment ne pas remarquer que c’est ce modeste montage réalisé par Denis Guénoun qui nous a procuré la plus forte émotion de ce 65ème festival d’Avignon? »

Jacques Nerson, « Ce qui surnage d’Avignon », Valeurs Actuelles, 28/07/2011

« Retour à Chaillot de ce duo de choc, qui avait ravi les spectateurs d’Artaud-Barrault, pour une variation sur le thème du temps. (…/…) Avec Stanislas Roquette, comédien génial, au plus haut de sa forme. »

Hugues Le Tanneur (Les Inrocks) Plaquette de saison du Théâtre National de Chaillot, 2013-3014

« C’est admirable, c’est un spectacle d’une beauté extraordinaire parce que ce jeune comédien, Stanislas Roquette, avec rien, fait passer comme ça l’état de normal à l’état de folie, le côté homme de théâtre de Barrault au côté poète fou d’Antonin Artaud. Il met juste un chapeau, un manteau, un foulard, et c’est absolument magnifique parce qu’en plus ça résume des moments capitaux de l’histoire du théâtre et de la poésie française. »

Gilles Costaz (Politis), pour « Le masque et la plume », France Inter, 17/07/2011

18+

Centre théâtral « Na Strastnom »
Strastnoy b-r, 8a

http://nastrastnom.ru/fr/play/arto-barro/

Adresse : 
Centre théâtral « Na Strastnom » Strastnoy b-r, 8a
Moscou