LES COUPS DE CŒUR D'ARIANE

Mercredi Lundi
29 avr 20 11 mai 20
Moscou
Russie
Cinéma
Arts visuels
Livre
Musique

 

 

Coup de cœur #1

Mettez un peu de swing dans votre vie !

Rendez-vous tous les vendredi, à 23h, en live sur Instagram avec Cyrille-aimée, étoile montante de la scène jazz internationale. Accompagnée de son fidèle ami Rupert, sa « Looper pedal » qui lui permet d'enregistrer des boucles, elle vous livre une performance solo vibrante. 

Adepte du « scat » (improvisation vocale), le New York Times dit d'elle qu'elle est « l'une de ces chanteuses que les instrumentistes appellent « musicienne »». 

En attendant son concert live, découvrez son tube « Nuit Blanche ».
Pour en savoir plus, rendez-vous sur son site.

Coup de cœur #2

Envie d'un bon fou rire ? Rendez-vous sur Instagram avec « Les caractères ».

Inspirée par l'oeuvre de la Bruyère - un recueil de maximes datant de 1 688 qui dépeignent la variété des hommes et de leurs pensées - , Lison Daniel, comédienne et scénariste, a créé le compte Instagram « Les caractères ». Elle y croque des archétypes avec beaucoup de finesse et d'humour. Sa plume est vive, acérée mais sait aussi être tendre et drôle. Ses caractères ne seraient pas aussi désopilants sans leurs « masques », ses filtres Snapchat qui permettent de façonner de nouveaux visages.

J'ai une petit préférence pour les personnages d'Isabelle, une bourgeoise qui raconte la distribution complexe des résidences secondaires en temps de confinement : «Je me sacrifie c’est moi qui irai à Saint-Lu’… » ; d'Ivan le psychanalyste et de Séverine, la secrétaire corvéable à merci.

Coup de cœur #3

Découvrez la cinémathèque idéale de grands réalisateurs. 

En cette période de confinement, nous avons enfin le temps de parfaire notre culture cinématographique mais comment ne pas se perdre dans l'abondance de films proposés sur les différentes plateformes de VOD ? Les algorithmes orientent nos choix mais nous surprennent rarement. Ici, c'est les réalisateurs que nous aimons qui choisissent pour nous. Quoi de mieux que les conseils de Leos Carax, de Jacques Audiard, d’Olivier Assayas, de Bertrand Bonnello, de Bertrand Tavernier ou encore de Céline Sciama et de Clément Cogitore ? En bonus, ces mêmes réalisateurs vous expliquent pourquoi ces films les ont autant marqués. Si vous hésitiez encore à regarder A bout de souffle de Godard, sachez qu’il est recommandé par Nicolas Philibert et Cédric Klapisch. C'est un plaisir de découvrir ou de redécouvrir chaque film en pensant à ce qui a plus au cinéaste qui nous l’a conseillé, un peu comme quand un ami vous offre un DVD.

Je vous recommande chaudement de consulter la story Instagram «un peu de réconfort», dans laquelle vous trouverez notamment le très beau «Cyrano de Bergerac» de Jean-Paul Rappeneau. 

Si le service de VOD n’est disponible qu’au personnes résidant en France, vous pouvez piocher dans les recommandations des réalisateurs et visionner les films sur d’autres plate-formes.

Coup de cœur #4

Une minute devant vous ? La minute culture est faite pour vous !

La minute culture, ou tout l'art de parler d'art. La minute culture vous donne rendez-vous une fois par semaine pour vous parler d'histoire de l'art, avec humour, dérision et... anachronisme. Ou comment raconter des tranches d’histoire, des œuvres et des vies d’artistes à grand renfort d’emojis, de mèmes et de hashtags bien sentis. 

Si une minute ne vous suffit pas, vous pouvez en savoir plus sur un artiste ou une œuvre en consultant les sources qui sont dévoilées à l’issue de chaque Story.

Coup de cœur #5 

Redécouvrez Michel Houellebecq, l’écrivain du confinement !

Ces livres, dans lesquels la solitude triomphe, décrivent des personnages qui se retrouvent dans des situations d’isolement. Ils prennent du recul sur leur vie et questionnent la société dans laquelle nous vivons.  

Pour vous, une sélection de trois romans à lire sur la plateforme Culturethèque et d’un livre audio : 

La carte et le territoire, Prix Goncourt 2010

Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l’histoire, il commencerait peut-être par vous parler d’une panne de chauffe-eau, un certain 15 décembre. L’art, l’argent, l’amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.
 
Extension du domaine de la lutte 

Voici l'odyssée désenchantée d'un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s'échangent autour des machines à café. L'installation d'un progiciel en province lui permettra d'étendre le champ de ses observations, d'anéantir les dernières illusions d'un collègue - obsédé malchanceux - et d'élaborer une théorie complète du libéralisme, qu'il soit économique ou sexuel.
 
Sérotonine  

«Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l’amour» écrivait récemment Michel Houellebecq. Le narrateur de Sérotonine approuverait sans réserve. Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Ce roman sur les ravages d’un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un roman sur le remords et le regret. 

Le petit plus proposé sur Culturethèque? Les particules élémentaires lu par Nicolas Briançon, acteur et metteur en scène. 

Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d'aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants. Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde.

 

Adresse :