Ecrivains Christian Garcin et Tanguy Viel à la Journée France à Flacon

Samedi
14 juil 18
17.00
Moscou
Centre « Flacon »
Rencontre littéraire

14 juillet 2018

17.00  Cube du centre Flacon

Deux écrivains français participeront à la Journée France à Flacon. Christian Garcin et Tanguy Viel présenteront leurs livres mais aussi raconteront leurs aventures d’un tour du monde  -  sans avion, en cargo, en train, en voiture, d'est en ouest et dans l'hémisphère nord, effectué en ce printemps 2018.

Né en 1959, Christian Garcin a publié des  poèmes, des essais, des récits de voyage, des nouvelles, des histoires pour la jeunesse, un livre de photographies et des romans. Il a reçu en 2012 le Prix Roland-de-Jouvenel de l’Académie Française pour son roman Des femmes disparaissent, et le prix Roger-Caillois pour l’ensemble de son œuvre, à l’occasion de la parution de son essai Borges, de loin. Plusieurs de ses livres traitent directement ou indirectement de la Russie : des récits de voyage (En descendant les fleuves. Carnets de l’Extrême-Orient russe, coécrit avec Eric Faye, Stock 2011 ; lenisseï, Verdier 2014 ; Le Lausanne-Moscou-Pékin, La Baconnière 2015) ; des romans (La piste mongole, Verdier 2009, Les nuits de Vladivostok, Stock 2013, Selon Vincent, Stock 2014) ; des récits pour la jeunesse (Aux bords du lac Baïkal, L’Ecole des Loisirs 2011 ; Les papillons de la Lena, L’Ecole des Loisirs 2012). Ses derniers titres parus sont: Les oiseaux morts de l’Amérique (roman, Actes sud 2018) ; Poèmes américains (Finitude 2018) ; Dans les pas d’Alexandra David-Néel, du Tibet au Yunnan, coécrit avec Eric Faye, Stock 2018). Ses livres sont traduits en allemand, russe, italien, portugais. Christian Garcin est par ailleurs traducteur de l’espagnol et de l’anglais (Jorge-Luis Borges, Charles Bukowski, Edgar Allan Poe, David Kirby, Campbell McGrath...).

Né en 1973, Tanguy Viel publie son premier roman, Le Black Note, en 1998 aux Éditions de Minuit. Suivront ensuite Cinéma en 1999 et L’Absolue perfection du crime en 2001 (Prix Fénéon et Prix de la Vocation). En 2003, il est pensionnaire de la Villa Médicis à Rome, où il écrira Insoupçonnable. S’installant alors près d’Orléans où il vit toujours, il publiera Paris-Brest en 2009, puis La Disparition de Jim Sullivan en 2013. Enfin sort en 2017, Article 353 du code pénal, toujours aux Editions de Minuit. Outre son travail romanesque, il s’intéresse particulièrement au cinéma et a publié aux Editions Naïve un récit, Hitchcock par exemple (2010). Il a collaboré avec des artistes aussi différents que le peintre Jacques Monory, la chorégraphe Mathilde Monnier ou encore le compositeur Philippe Hurel. Pour France Culture, Tanguy Viel a écrit plusieurs fictions : Maladie (2000), Mère et fils (2001), Secrets de famille (2002), Les conséquences du vent dans le Finistère Nord (2008) et Avance Rapide 2, enregistré en public au Quartz de Brest dans le cadre du Festival Longueur d’Ondes dans une réalisation de Myron Meerson en décembre 2009.

Adresse : 
36 ul. Bolchaya Novodmitrovskaya, Métro : Dmitrovskaya