Gestion des migrations et régime de confinement des étrangers aux frontières de l'Union Européenne

Mardi
20 oct 15
18.00
Moscou
Haut collège d’économie
Coopération universitaire
Le séminaire de sociologie du Centre d'études franco-russe 
Le séminaire international de la faculté de sociologie du Haut collège d'économie, Moscou
Le laboratoire de recherches socio-économiques du Haut collège d'économie

vous proposent d'assister dans le cadre du cycle de séminaires sur les migrations à la conférence de :

Olivier Clochard, chargé de recherches au CNRS, Migrinter (CNRS-Université de Poitiers)

"Gestion des migrations et régime de confinement des étrangers aux frontières de l'Union Européenne"

Intervention en français avec traduction vers le russe

Inscription indispensable: avant le 20 octobre 12:00 à ekonobeeva@hse.ru

Lieu : HCE, rue Miasnitskaia, 9/11, salle 325 

de 18h00 à 20h00

Ces séminaires bénéficient du soutien du fonds d'Alembert de l’Institut français de Paris.

Olivier Clochard est géographe, chargé de recherche au CNRS, membre du laboratoire Migrinter (UMR 7301). Il est aussi membre du réseau Migreurop. Ses travaux portent sur les contrôles migratoires aux frontières européennes, le droit d’asile et le statut de réfugié en Europe, les politiques d’enfermement des étrangers en Europe et plus généralement sur les politiques européennes d’immigration. Outre de très nombreux articles, tel‪ « Franchir les dispositifs établis par Frontex. Coopérations policières transfrontalières et refoulements en mer Égée », Revue européenne des migrations internationales, ou « Enfermés à bord des navires de la marine marchande » Annales de géographie, il a codirigé l’Atlas des migrants en Europe : géographie critique des politiques migratoires (avec la collaboration d'Emmanuel Blanchard, Violaine Carrère, Alain Morice et Claire Rodier), dont la seconde édition est parue en 2012.

Résumé de l'intervention :

Olivier Clochard se propose d'examiner tout d’abord les différentes manifestations (concrètes et abstraites) de la mise à l’écart de ressortissants de pays extérieurs à l'UE (à l'appui des situations chypriote et française qui seront replacées dans le cadre européen), et en partant du principe que les lieux d’enfermement, les contrats de travail et les statuts juridiques constituent un continuum de diverses formes de confinement permettant de maintenir les étrangers à distance de la communauté nationale. Puis des pistes de réflexion théorique seront développées autour de la notion de « gouvernement confinementaire » pour affiner la réflexion sur les politiques migratoires en dépassant les dichotomies dedans-dehors / désirables-indésirables / contrôle-circulation.
 

Adresse : 
rue Miasnitskaia, 9/11, salle 325
Moscou