les championnats du monde de judo à Tcheliabinsk

Les championnats du monde de judo se sont déroulés à Tcheliabinsk du 25 au 31 août 2014. Vlada Molokanova, étudiante à l'université d'Etat de Tcheliabinsk, université membre du réseau linguistique des universités partenaires de l'Ambassade de France, nous fait part de son expérience de volontaire.

"Du 25 au 31 août Tcheliabinsk a accueilli des sportifs, des fervents et des VIP, venus du monde entier pour assister à l'evenement le plus attendu parmis les judokas et tous les amateurs - les Championnats du Monde. Pour cette occasion des centaines des volontaires ont lancé leurs CV avecl'espoir de devenir des témoins de la création de l'histoire du sport mondial. J'ai eu de la chance d'etre choisie pour le rôle de l'attaché de l'équipe francophone du Congo-Brazzaville - autrement dit, j'ai eu l'avantage de découvrir une culture très différente de la nôtre, très intéressante et très exotique pour notre société à travers ses 4 représentants et en les aidant à régler toutes les questions durant leur séjour. La semaine des Championnats a vraiment été inoubliable pour nous tous ! Elle a commencé par l'arrivée des Congolais à la gare de Tcheliabinsk - la délégation était obligée de prendre le train après avoir raté son vol. Les 4 Congolais se sont sentis des vrais stars dès leur arrivée sur la terre russe, même malgré le barrière linguistique. Et le voyage par chemin de fer russe avait tellement impressionné les délégués qu'ils ont décidé de choisir le même type de transport pour le voyage de retour ! Le secrétaire général de la Fédération congolaise de judo a expliqué cela par le fait d'avoir le passé soviétique par nos pays, si lointains et si différents pour le premier coup d'œil. Malheureusement les athlètes congolais n'étaient pas admis aux compétitions à cause de leur retard, mais la délégation congolaise a joui de son séjour en Russie pour observer tous les détails de l'organisation des événements d'une telle échelle sans parti pris, et ils ont remarqué que le niveau de l'organisation des Championnats à Tcheliabinsk était très élevé. Outre le programme sportif on a proposé aux visiteurs des Championnats un programme culturel dévéloppé, plusieurs activités dans le Parc de Judo et bien sûr les cérémonies d'ouverture et de clôture saisissantes ! Les délégués étaient impressionnés par l'ampleur de l'événement également comme tous ses témoins, et ils ont remarqué qu'ils voudraient s'égaler au niveau de l'organisation des Championnats à Tcheliabinsk dans l'organisation des Jeux Africains en 2015 en Congo. J'étais ravie et fière d'avoir eu la possibilité d'assister la délégation étrangère à un événement d'une telle échelle, d'être un détail de cet énorme et puissant mécanisme, de présenter la Russie en face d'hôtes venus de pays lointains. Les Championnats sont finis, mais ils sont mémorisés pour toujours dans la mémoire de tous ceux qui y ont participé."


Un peu fatiguée mais très contente, la volontaire-attachée de la délégation congolaise Vlada Molokanova et le septuple champion du monde, représentant de l'équipe française Teddy Riner.