Concours Labcitoyen 2015 - Résultats

Quatre étudiantes russes participeront cet été au programme international Labcitoyen 2015 : "Les droits de l’homme face aux défis de l’environnement".

Découvrez les articles des lauréates !

Alexandra AGEEVA est étudiante à la chaire de droit de l'environnement, du travail et de procédure civile de l'Université fédérale de Kazan. Elle participe aux activités mises en place par l'association Green peace pour la protection de l'environnement en Russie. Elle s'intéresse notamment à la mise en oeuvre dans le cadre du droit positif des Etats de la notion de droit à l'environnement.
Valeriia KROSHECHKINA est étudiante en relations internationales à l'Université d'Etat du Kouban (Krasnodar). Elle a participé en 2014 à une simulation des Nations unies sur la protection des droits et des libertés fondamentales de l’Homme à Rostov-sur-le-Don. Elle s'intéresse particulièrement à la question des négociations environnementales dans les relations internationales.
Tatiana SHAKHOVA étudie les relations internationales à la faculté d'économie et de politique mondiale de l'Ecole des hautes études en sciences éonomiques de Moscou. Dans le cadre de ses études, elle s'intéresse notamment aux questions relatives à l'énergie, aux politique et économie de l’environnement, à la régulation climatique au niveau international, aux enjeux environnementaux du développement durable. En 2014, elle s'engage au sein de l’association SciencesPo Environnement qui a pour but de réduire l'empreinte écologique de Sciences Po et de sensibiliser les étudiants à la protection de l'environnement. Elle coordonne également les projets écologiques à l'EHESE. En 2015, elle participe à Franfinance 2015.
Diliara ZAKARIEVA étudie la biologie à l'Université d'Etat d'Astrakhan. Après plusieurs stages de terrain en zoologie et botanique, elle réalise un stage d’études en biotechnologie de l’Université nationale eurasienne Gumilev L.N. (Astana, Kazakhstan). Elle s'intéresse tout particulièrement à la protection de l'environnement de la région de la Caspienne, ce qui l'a amenée à des travaux de recherche dans des domaines différents, comme celui des plantes toxiques de la région d'Astrakhan ou le potentiel touristique de la région caspienne. En 2013, elle est lauréate de la conférence scientifique "Biotechnologie: science et pratique, innovations et business" organisée par l'Université d'Etat d'Astrakhan.