Dossier climat (12) : l'effet papillon (B1-B2)

Pour sensibiliser vos élèves et étudiants, y compris les plus jeunes, à leur responsabilité de citoyens, nous vous proposons de travailler à partir du clip de Bénabar, "L'effet papillon"

Accéder à la fiche pédagogique réalisée par TV5monde

Accéder à notre dossier thématique sur l'usage des chansons en classe de FLE.

 

avant le visionnage

 

En guise de mise en route, vous pouvez visionner cette chanson humoristique de 1935 :

L'humour de cette chanson repose sur l'enchaînement des événements, d'un simple incident, la mort de la vieille jument grise, au drame, le suicide du marquis. En réalité, James inverse l'odre de cause à conséquence, puisque c'est le dernier événement qui est la cause du premier.

"En 1979, Edward Lorenz présente ses idées devant l'American Association for the Advancement of Science (AAAS), dans une conférence intitulée « La prédictibilité : le battement d'ailes d'un papillon au Brésil déclenche-t-il une tornade au Texas ? » Cette conférence résume la découverte de Lorenz : même des systèmes complexes de grande envergure comme l'atmosphère terrestre sont sensibles à la moindre perturbation. Le titre de cette communication banalise alors l'usage de l'expression « effet papillon », aujourd'hui couramment utilisée dans de nombreux domaines, scientifiques et autres. L'effet papillon traduit le fait qu'une infime modification des conditions initiales peut engendrer rapidement des effets très importants." (source : archives Larousse)

Vous pouvez inviter vos élèves à réfléchir à des exemples de causes anodines qui entraînent de graves conséquences, notamment dans le domaine de l'environnement.

Compétences lexico-grammaticales : on révisera les termes "cause" et "conséquence" et leur expression grammaticale (comme, parce que, car, donc, par conséquent, c'est pourquoi...)

  • "Une cause entraîne, provoque, engendre, a pour conséquence..."
  • "Une conséquence est provoquée par, est due à, est engendrée par, a pour origine..."

On révisera également l'emploi du futur simple.

 

 

Premier visionnage (sans le son)

 

Quels problèmes de l'environnement avez-vous repéré dans les images de ce clip ?

 

Second visionnage (avec le son)

 

Quelle est la phrase-clé (le leitmotiv) du clip ?

Vocabulaire : continent, bouleverser, banquise (la banquise fond), couche d'ozone (percer la couche d'ozone, trou dans la couche d'ozone), baleine, harpon.

 

Les problèmes de l'environnement sont souvent les conséquences d'actes commis avant, et qui nous paraissent dénués de gravité (ou anodins, sans importance).

Mettez en corrélation les causes vues dans le clip et leurs conséquences, en utilisant le vocabulaire étudié avant le visionnage.

Qu'est-ce qui, dans nos habitudes quotidiennes, a des conséquences néfastes sur la planète ? Pourrions-nous nous en passer ? Comment comprenez-vous l'expression "quand on achète ces cosmétiques, c'est au harpon qu'on se maquille" ?

Que désigne-t-on par "bureau ovale" ? Montrez que, dans le premier couplet, Bénabar met en cause les hauts responsables (dirigeants, cadres) politiques et économiques. Qu'en pensez-vous ?

 

Prolongements

 

Expression écrite

1. Rédigez un tract à faire distribuer dans votre école pour sensibiliser les jeunes aux problèmes de l'environnemnet en insistant sur le fait que mêmes de petites causes entraînent de grandes conséquences.

2. Le journal de votre école vous demande de participer à la discussion sur des problèmes écologiques de votre ville. Vous écrivez votre contribution en insistant sur quelques problèmes qui vous semblent les plus importants (150 mots).

3. Votre université va organiser une conférence consacrée aux problèmes écologiques d'aujourd'hui et à leur influence sur l'avenir de l'homme. Parmi une dizaine de thèmes proposés par votre professeur de sciences environnementales, vous avez décidé de préparer un rapport sur le phénomène fondamental de sensibilité aux conditions initiales que les savants appellent "l'effet papillon". Selon les règles de participation, votre rapport scientifique doit être bien structuré et contenir obligatoirement l'information sur la notion, ses principes, causes et conséquences. Vous exposez votre point de vue dans un texte argumenté et illustré d'exemples précis (250 mots environ).

Expression orale

1. Pour ne pas faire face à des conséquences dangereuses, il faut supprimer les causes. Antoine de Saint-Exupéry disait : « Nous sommes solidaires, emportés sur la même planète, équipage d'un même navire ». Comment vous comprenez-vous cette phrase ? Quelles petites causes pourriez-vous supprimer dans votre quotidien pour protéger la planète ?

2. "Petites causes, grandes conséquences". C'est vrai pour les conséquences néfastes, mais ce peut être vrai aussi pour les conséquences bénéfiques. Quels petits gestes pourriez-vous faire, qui pourraient avoir de grnades conséquences ?

3. Les écologistes insistent souvent sur la possibilité de "penser global" et d' "agir local". En quoi cette maxime rejoint-elle l'effet papillon ?  Pensez-vous que le spetites initiatives prises localement peuvent avoir des conséquences globales sur l'avenir de la planète ?

Projet

par groupes de deux, réalisez un diaporama pour montrer comment les petits gestes humains influencent l'écologie et le changement climatique. Présentez-le oralement en classe.

 

Cette fiche pédagogique a été réalisée dans le cadre du concours Enseignants de demain. Ont participé

  • Alina Sagadeeva, Université fédérale de Kazan
  • Olga Boitsova, Université pédagogique d'Etat de Toula Léon Tolstoï
  • Elena Semina, Université d'Etat de la Région de Moscou
  • Maria Gaplikova, Université pédagogique d'Etat de Yaroslavl
  • Valerria Savva, Université pédagogique d'Etat Herzen
  • Maria Fedorova, Université pédagogique d'Etat Herzen
  • Maria Zhuchkina, Université d'Etat de Penza
  • Darina Moussikhina, Université fédérale d'Extrême-Orient