Séjour pédagogique au CIEF de Dijon

Un stage pédagogique s'est déroulé à Dijon en novembre dernier. L'objectif était de renforcer les compétences des enseignants qui forment de futurs professeurs de français dans les universités de Russie. Voici quelques témoignages.

 

Zarima Kireeva (Université pédagogique d'Etat du Bachkortostan)

 

En novembre 2015 j’ai eu la chance de participer au stage pédagogique au Centre International d’Etudes Françaises de Dijon . Cette formation s’adressait aux enseignants des universités  russes qui forment de futurs professeurs du FLE.

Pendant le stage nous avons eu des cours organisés spécialement pour nous, huit professeurs russes. C’étaient des cours consacrés à la méthodologie du FLE, à l’usage des TICE dans l’enseignement du FLE, à la culture de la France d’aujourd’hui. Ces cours proposés par les enseignants du CIEF, compétents et prêts à partager les compétences et ressourses élaborées, Stéphane Dugois et Françoise Thuillier, étaient à la fois intéressants et enrichissants. C’étaient un grand plaisir pour nous d’échanger, de discuter, d’avoir des points de vue différents. Cela nous a permis de réfléchir autrement, de concevoir de nouvelles approches.

En outre, nous avons eu des temps d’observation de classes dans divers contextes (le lycée international Charles de Gaulle, un groupe multiculturel au CIEF,  formation de futurs enseignants dans le cadre du Master de l’Université de Bourgogne, formation de futurs professeurs dans le cadre de l’ESPE de Bourgogne).  L’observation des classes, les échanges avec les enseignants  de ces établissements nous ont permis de comparer les systèmes d’ enseignement de nos pays, de dégager les avantages et les inconvénients, de nous familiariser avec les pratiques et méthodes d’enseignement propres au système éducatif  français. C’est une expérience colossale pour moi.

Enfin le séjour à Dijon m’a donné une belle chance de découvrir la ville, son patrimoine, de visiter le célèbre musée de beaux-arts de Dijon et le musée de la vie bourguignonne. Nous avons profité aussi du séjour à Dijon pour découvrir Beaune, déguster les spécialités gastronomiques locales.

Ce stage a été très fructueux pour moi, une expérience  que j’ai beaucoup attendue car il a pu répondre à des questions que je me suis posées. Le stage pédagogique au CIEF m’ a permis de compléter ma formation de formateur.

De mon retour à Oufa j’ai déjà partagé mes nouvelles connaissances, les nouveaux outils et les documents didactiques avec mes collègues de notre département le 9 décembre et le 17 décembre avec les enseignants du secondaire et universitaires de notre ville.  J’ai encouragé mes collègues à participer aux concours organisés par l’Ambassade et à profiter des stages en France qui donnent tant de possibilités dans le plan du perfectionnement linguistique, pédagogique et culturel.

Je voudrais remercier toute l’équipe du CIEF et les enseignants du lycée international Charles de Gaulle, de l’ESPE de Bourgogne de nous avoir accueillis chaleureusement, d’avoir partagé avec nous des connaissances et ressourses élaborées.

Accéder au compte rendu du stage sur le site de l'Université pédagogique d'Etat du Bachkortostan.

 

Elena Chibanova, Université d'Etat de Penza

 

Le stage pédagogique pour enseignants formant de futurs professeurs à Dijon a une grande importance, en ce sens que nous avons acquis des connaissances et compétences conformément à nos attentes et à notre profession. Durant notre formation professionnelle, nous avons découvert de nombreux aspects du métier d’enseignant français (préparation des séances, animation des travaux pratiques, interaction avec différents catégories d’étudiants).

Malgré les journées tragiques, la veille de notre départ en France, l’accompagnement par le CIEF (Centre International d’Etudes Françaises) avec M. Zemmali en tête, nous a mises instinctivement à notre aise. Notre arrivée, quelle que soit la situation politique actuelle, étaient une manifestation de la solidarité avec le peuple français. Et nous remercions le directeur du CIEF M. Zemmali et son équipe d’enseignants (Stéphane Dugois et Françoise Thuiller) pour leur acceuil chaleureux, leur disponibilité, leurr expérience et leurs précieux conseils qui, sur le plan pédagogique, nous ont été d’un très grand secours.

La découverte des établissements d’enseignement à Dijon, tels que l’Université de Bourgogne, ESPE, Lycée International Charles De Gaulle,  a été pour nous, professeur de FLE en Russie, une opportunité de voir comment fonctionnent différents types d’établissements d’enseignement français, et, par conséquent, d’envisager l’importance et le rôle des enseignants en France contemporaine. On a mis en évidence trois dimensions essentielles : connaissance des contenus à enseigner, connaissances des situations d’enseignement sur place, connaissance des postures effectives d’appropriation des apprenants.

A la suite de cette période d’observation et de formation à Dijon naîtront de nouveaux projets concernant la promotion des culture et langue françaises, le partage de diverses informations acquises dans le cadre pédagogique et culturel. En plus, les visites guidées de Dijon et de Beaune nous ont permis de découvrir la Bourgogne du point de vue culturel aussi bien que civilisationnel. « A vivre, on apprend toujours quelque chose ». Alors, nous souhaitons à tous de se retrouver constamment en situation d’apprentissage. Bonne chance et bonne continuation !

 

Daria Foroponova, Université d'Etat de Koursk

 

De retour du stage à Dijon je me souviens d’une statue assez bizzare qu’on a vu pendant notre petit tour de weekend à Beaune – elle représente un homme en bronze portant une valise avec un grand vide au milieu de son corps. C’est alors Stéphane - notre prof de civilisation du CIEF et un vrai expert du langage parlé français – nous a expliqué que ce monument symbolise une personne qui arrive vide quelque part mais qui revient avec une valise pleine d’impressions de voyage. J’ai eu la même expérience pendant cette formation.

Ce stage m’a donné une motivation encore plus profonde pour mon travail, j’ai reçu tant d’informations utiles, enrichissantes, essentielles. J’ai profité d’un échange avec des collègues français, mais aussi russes qui m’ont proposé des idées, des résolutions et des ressources pour rendre mon travail plus efficace. J’ai beaucoup apprecié tous les matériaux qui nous ont été proposés par les collègues français du CIEF, de l’ESPE, de l’Université de Bourgogne et du lycée Charles de Gaulle. Je suis très reconnaissante à Arnaud Demonfaucon qui a organisé pour moi une observation dans une école maternelle comme je fais la recherche sur préparation des professeurs de FLE en cadre d’éducation précoce. Pendant ce stage à Dijon j’ai découvert aussi la région magnifique de Bourgogne avec ses jolies petites maison médievales, sa cuisine incontournable et son peuple bienveillant.

Alors, ma valise est pleine de souvenirs - ceux qu’on peut donner aux proches et ceux qu’on peut garder dans son coeur.

 

Indira Kruskop, Université d'Etat de Tioumen

 

Cette année, j’ai pu participer au stage organisé par l’Institut français en Russie au sein du CIEF de Dijon du 16 au 27 novembre 2015. Malgré les circonstances tristes et douloureuses qui ont précédé le début du stage, nous étions huit professeurs à décider de venir en France. Chacune de nous avait ses propres raisonnements et idées parmi lesquelles : beaucoup de personnes ont mis leurs efforts et leur temps pour organiser le stage, on n’a pas le droit de le nier, malgré tout, la vie continue et il faut savoir faire face au terrorisme en continuant notre vie et ne pas leur montrer la peur. Moi, j’ai pensé au mariage : quand nous acceptons que quelqu’un devienne notre conjoint pour la vie, nous l’acceptons pour le bonheur mais pour les périodes difficiles aussi. De la même manière, toute ma vie est liée avec le français et la France. J’aime ce pays et je partage tous les moments de bonheur, mais aussi de chagrin. Je voulais être en France au lendemain des attentats pour prouver mon amour aux Français, qu'ils soient mes amis ou non, et à la France.   

Le stage lui-même a été très bien organisé : du point de vue des cours mais aussi pour tout ce qui est en dehors des classes (la résidence, les repas, le programme culturel, etc.). Mr Salah Zemmali était toujours à notre écoute, prêt à résoudre le moindre problème et à nous aider.

Les professeurs du CIEF sont des professionnels du très haut niveau qui ont su nous transmettre tout leur enthousiasme et nous ont découvert beaucoup de choses précieuses dans l’enseignement du FLE tout au long du stage. Nous sommes toutes devenues plus professionnelles et dynamiques, sans aucun doute, encore plus amoureuses du français et de son enseignement.

Pour moi, le stage a été une nouvelle expérience qui, en outre, m’a permis de faire connaissance et de lier les liens d’amitié avec mes collègues russes et français, ce qui nous permettra à tous de réaliser notre but commun : promouvoir le français et d’organiser encore plus d’actions en commun autour du français.

Je vous suis reconnaissante de m’avoir donné cette possibilité de devenir encore plus forte en français et dans l’apprentissage du FLE.

 

Natalia Levina, Université linguistique d'Etat de Piatigorsk

 

Merci à nos enseignants Françoise Thuiller et Stéphane Dugois, au directeur du CIEF M. Zemmali et à toute l’équipe du CIEF pour leur accueil  chaleureux et leur travail irréprochable.

Ce stage m’a permis de mieux comprendre la didactique du FLE et la spécialité professionnelle du domaine de la formation des futurs enseignants et en conception des cours. 

Les observations au Lycée Charle de Gaule et à ESPE m'ont aidée à me familiariser avec la réalité de l'enseignement du français et de la formation et les objectifs à atteindre. Les observations au CIEF m'ont permis d'appréhender la méthodologie de l'enseignement du FLE notamment aux étudiants qui ont les niveaux A2-B2.

Le dossier du stage, y compris la sitographie proposée, m’aide dans la recherche et sélection des données en élaboration des activités des cours du français pour des futurs professeurs.

Afin de présenter mon bilan d’activité je préparerai le rapport qui aura lieu à la fin du mois de décembre l'an 2015 pour transmettre les connaissances acquises aux professeurs de notre département.

A propos du séjour à Dijon et du programme culturel proposé je n’ai qu’un  sentiment de reconnaissance.

J'aimerais remercier toute l'équipe de l'Institut français de Russie pour leur coopération.

 

Margarita Sadovnikova, Université fédérale du Sud

 

Je suis très reconnaissante à toute l’équipe du pôle  Langue française & éducation de l'Institut français de Russie/Ambassade de France en Russie, aux responsables et aux enseignants du CIEF, de l’Université de Bourgogne et de l’ESPE qui m’ont donné la possibilité d’effectuer cet excellent stage pédagogique au cœur de la Bourgogne, à Dijon.

Le 5 octobre, la journée mondiale des enseignants, j’avais appris cette bonne nouvelle et c’était une double joie pour moi. Et le 13 novembre, à la veille de mon départ, c’étaient d’amères douleurs pour moi d’avoir appris que des attentats durs ont frappé Paris. Mais j’étais sûre de la résolution que l’on devait prendre, notamment, je devais prendre part à ce stage pédagogique quoi qu’il en soit, je devais manifester mon soutien à la France en ce moment tragique.

En effet, le stage à Dijon a été très enrichissant et dynamique - plusieurs modules dont les cours de culture et civilisation, de langue et ateliers linguistiques, les cours de « TICE » étaient construits sur les méthodes les plus récentes en FLE et m’ont proposé les outils efficaces d’aide à l’enseignement et à l’apprentissage ce qui a sans doute consolidé ma maîtrise du FLE.

Dans le contexte de la participation aux cours de MASTER FLE de l’Université de Bourgogne et des séances d’observation à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education, j’ai beaucoup apprécié la méthodologie de mes collègues français confrontés aux situations les plus diverses.

De plus, notre séjour était complété par des activités culturelles et de loisirs (excursion à Beaune, visite de Dijon).

En fait, ce stage pédagogique m’a permis de progresser, de renforcer mes compétences pédagogiques et pratiques en didactique du FLE et d’enrichir mon expérience professionnelle. Justement, au-delà de l’enseignement-apprentissage de la grammaire et du vocabulaire du français, il est indispensable de préparer de futurs professeurs de français à savoir enseigner la langue française à des publics divers et dans des contextes différents.