Stage Pédagogique en France 2018, CAVILAM de Vichy

Stage de formation à l'évaluation

26 novembre - 7 décembre 2018 : 14 enseignants de français exerçant dans des établissements russes de l'enseignement secondaire ou supérieur et impliqués dans les examens nationaux (OGE, EGE, Olympiades de français) ont pris part à un stage de formation au CAVILAM de Vichy. Ce stage avait pour objectifs de permettre aux stagiaires d'appréhender les dernières approches sur l'évaluation en français langue étrangère, de découvrir de nouveaux outils et de mener une réflexion sur l'évaluation sous ses différentes formes (sommative et formative).

 

Morceaux choisis...

 

"La thématique du stage (...)était particulièrement intéressante pour moi en tant qu’enseignante mais surtout en tant qu’experte de EGE et membre du jury de l’Olympiade Nationale et Régionale de français. Les questions de notation et d’évaluation où le destin de l’enfant et son avenir professionnel  se jouent  sont récurrentes. (...)
Les apports théoriques ainsi que les applications pratiques sur des sujets d’évaluation m’ont été très utiles et je m’en servirai pendant les corrections des concours russes et des examens du DELF et du DALF.
En dehors des problèmes d’évaluation nous avons pu discuter et réflechir sur d’autres questions importantes dans notre parcours professionnel : les différentes types d’ "intelligence", la typologie d’activités et d’exercices, les styles d’apprentissage, etc. Tout cela grâce à la compétence et au professionnalisme de nos intervenantes"

Abakarova Nadejda, MGIMO, Moscou

 

Avec la formatrice, Murielle Bidault (...) nous avons évoqué le CECR et les 6 niveaux de connaissance des langues. Elle enseignait avec beaucoup de sagesse et de talent. J’ai appris par coeur ses aphorismes : « Un bon apprenant n’écoute pas religieusement, il est toujours en interaction et a toujours une bonne attitude », « Si une tâche est bien faite, l’apprenant doit tout mobiliser », « On apprend grâce aux autres » etc.
Le module de Margot Bonvallée était magnifique, plein d’humour et de performances théâtrales. L’idée générale du cours de Margot se cache dans la phrase « Evaluer sans dévaluer ».
(...) Christelle Garnaud nous a fait élaborer des épreuves du DELF B2. En tant que professeur de français  impliquée dans la correction des examens nationaux (OGE, et Olympiades de français) je m’intéresse à la conception et correction des sujets ouverts, tels que synthèse et essais. 

Bobarykina Natalia, RANEPA, filiale de Saratov

 

"La maîtrise  de nouvelles  méthodologies de FLE  m’aidera à organiser des ateliers  et des stages pratiques de courte durée  pour les professeurs de  français  du  Bachkortostan afin de contribuer à (...) mieux former les apprenants à (...) l'examen d’Etat uni."  
Galimova Khalida, Université Pédagogique d’Etat, Oufa 

 

"Cette formation a été très profitable pour moi en tant que correctrice des examens nationaux et conceptrice des olympiades. Beaucoup de  documents imprimés et sous format numérique  ont été fournis à chaque participant, un accès à des documents sur  le site Internet du CAVILAM nous a également été proposé. 
L'objectif de ce stage professionnel était d'appréhender les dernières approches sur l'évaluation en français langue étrangère, de découvrir de nouveaux outils.  Cet objectif a été réalisé d'une part grâce au travail professionnel de toute l'équipe du CAVILAM, notamment grâce à la disponibilité et à la bienveillance de nos formatrices, et d'autre part grâce à l'implication des participants  aux activités."

Gurkova Inna, Ecole n°4 Jacques-Yves Cousteau, Saint-Pétersbourg

 

"Les spécialistes du CAVILAM ont conçu pour notre groupe de 14 professeurs de français russes un programme situé juste au centre de nos intérêts professionnels. Nous avons analysé les principes du Cadre européen commun de référence pour les langues, ses échelles et ses descripteurs. Nous avons identifié le rôle de l’évaluation dans le parcours d’apprentissage et connu les différents types d’évaluation : diagnostique, formative, sommative. Une partie du stage a été portée sur la pédagogie de l'erreur ce qui nous a permis de réfléchir sur les pistes de remédiation.
La plus grande partie du stage a été consacrée à la conception des épreuves du DELF ce qui m’a permis de comparer les principes d’élaboration de ces examens et de leurs outils d’évaluation avec ceux des examens russes : Olympiades scolaires de français, EGE et OGE. Je trouve cette partie du stage surtout profitable dans l’exercice de mes activités professionnelles."

Iakovleva Anna, MGOU, Moscou

 

"Au cours de ce stage, j’ai eu l’opportunité de découvrir l’évaluation sous toutes ses formes. Les apports que j’ai tiré de cette expérience professionnelle peuvent être regroupés autour de trois idées principales : les compétences évaluées, les difficultés rencontrés (erreurs, fautes) et solutions apportées (remédiation). (...)
Ce stage était très enrichissant parce qu’il m’apermis de comprendre les principes généraux de la conception d’un outil d’évaluation."

Kutcherenko Natalia, Université d'Etat, Saint-Pétersbourg

 

"Nous avons été divisé en groupes et chacun travaillait non seulement pour son résultat personnel mais aussi pour le résultat du micro-groupe et de tout le groupe de 14 profs.
J'ai beaucoup apprécié le travail commun avec nos collègues coréens qui ont fait partie de notre groupe pendant la 1 semaine. C'était une bonne possibilité d'échange interculturel."

Meshcheriakova Larisa, Université Pédagogique d'Etat, Omsk

 

"Un approfondissement colossal de mes connaissances dans la sphère de la conception et de l’élaboration des activités pour évaluer les compétences linguistiques (...). Je me suis perfectionnée n tant que correctrice des épreuves orales et écrites des examens DELF/DALF.
Les connaissances acquises durant mon stage me seront utiles non seulement lors de la patricipation aux jurys d’examens et de concours mais aussi et surtout dans mon activité professionnelle quotidienne à l’Université, dans mon travail avec les étudiants."

Pechenkina Olga, Université Pédagogique d’Etat, Toula

 

"L’enseignement des langues dans les universités russes, surtout s’il s’agit des facultés des Lettres ou des facultés de langues étrangères, diffère du système adopté dans les écoles de langues. Les universités, ayant leurs propres programmes, sont moins focalisées sur le CECRL. Pourtant, vu la mobilité académique des étudiants, je trouve indispensable d’aligner certaines activités et certains moyens de contrôle sur le modèle du DELF-DALF. Le stage au CAVILAM a beaucoup contribué à m’amener à cette réflexion.
En outre, étant depuis 2017 conceptrice de tâches pour les Olympiades de français organisées par la faculté où je travaille, j’ai trouvé extrêmement utile le cours sur la typologie d’exercices et les principes de la rédaction de différents questionnaires. Je vais certainement m’en servir dans mon travail."

Potapova Irina, Université d'Etat, Saint-Pétersbourg

 

"J’ai particulièrement apprécié ues échanges avec nos formateurs sur les examens russes de FLE. Leurs remarques pertinentes sur la qualité des épreuves nous permettront sans doute d’améliorer nos futurs tests. Mais ce qui m’a paru le plus utile, c’étaient les cours consacrés à l’élaboration des épreuves orales et écrites du type DELF B2 : les grands principes de choix de supports, l’élaboration de matrices de tests, les typologies d’exercices, le rôle de la composante psycholinguistique dans la conception des activités de la compréhension de l’oral. (...) Dans cette optique, le stage dans un centre d’examen comme le Cavilam de Vichy a été une opportunité exceptionnelle pour les professeurs russes de FLE de développer leurs compétences dans le domaine de l’élaboration et l’évaluation des tests. Le plus grand avantage du stage au Cavilam a été pour moi la possibilité de passer par toutes les étapes majeures de la création des épreuves : de l’approche théorique, l’analyse des épreuves déjà existantes vers la conception de nos propres tests selon les matrices et les critères bien définis. (...)
Ratnikova Elena, MGU, Moscou

 

"Le stage effectué au CAVILAM m’a inspiré des idées concrètes pour utiliser l’évaluation de manière à favoriser les progrès et à améliorer l’apprentissage.(...) Le programme de ce stage était équilibré :  en premier lieu, les aspects théoriques explicitant  la différence entre évaluation formative et évaluation sommative (...), les répercussions négatives possibles de l’évaluation, les moyens de favoriser une interaction de grande qualité en classe (...), la place de l'autoévaluation et de la coévaluations puis, en second lieu la méthodologie pour une mise en pratique efficace.
En ce qui me concerne, je me posais quotidiennement de nombreuses questions sur (...) l’acceptation des erreurs, l’apprentissage en dyade,  la possibilité de corriger moins, pour obtenir de meilleurs résultats, la pertinence de noter... 5...) J’ai trouvé toutes les réponses, des stratégies pédagogiques et des idées inspirantes à profusion grâce à l’équipe professionnelle du CAVILAM."
Sadovnikova Margarita, Université Fédérale du sud, Rostov-sur-le-Don

 

"Ce stage a été très enrichissant pour moi car il m’a permis de mieux comprendre les standards européens pour les examens de langue, de me familiariser avec la pédagogie de l’erreur et en plus, de connaître les différents types d’évaluation diagnostique. (...)
D’autre part, échanger avec mes collègues a été réconfortant, enrichissant et souvent enthousiasmant. Finalement, se retrouver « de l’autre côté du bureau » oblige à poser un regard critique sur ses propres pratiques professionnelles et c’est stimulant."

Shutova Yulia, Ecole n°1248, Moscou

 

"Le programme de formation proposé par le CAVILAM a tout à fait correspondu à ce que je recherchais dans le cadre de mes activités car il incluait des modules (...)  traitant de thématiques en rapport direct avec mes activités professionnelles. (...) La formation au CAVILAM a été très utile pour moi, tant sur le plan théorique que pratique."
Tchetchil Alexei, Université d’Etat, Orel

 

"(...) les vidéos avec la passation des examens DELF-DALF, les exemples concrets donnés par nos enseignants m’ont permis de voir un peu plus clairement les qualités d’un bon examinateur. Donc, les cours et les atelies de formation méthodologique et didactique organisés pour les professeurs russes au CAVILAM ont beaucoup enrichi mes connaissances.(...)
J’ai particulièrement apprécié la possibilté d’assister à un cours de français pour les élèves débutants en français. Le professeur gère parfaitement l’hétérogénéité dans sa classe. J’en suis restée admirative."

Vassilieva Ekaterina, Branche carélienne de la RANEPA, Petrozavodsk

 

 

 

Album photo