stage pédagogique : enseigner les DNL en section bilingue

9 enseignants des sections bilingues de Russie, représentant Moscou, Saint-Pétersbourg, Ekaterinbourg, Perm, Novossibirsk, Nijni Novgorod, Toula, Samara, Tchéliabinsk, se sont rendus au CIEP du 30 novembre au 9 décembre 2015.

Profil des participants : 9 professeurs des DNLs : 4 professeurs d’histoire-géographie, 2 professeurs des SES, 3 professeurs de littérature (dont 4 enseignants qui sont à la fois responsables des sections bilingues).

Objectif du stage : élaborer des programmes harmonisés pour l’ensemble du dispositif bilingue dans les 3 disciplines non-linguistiques les plus enseignées en SBF russes.

Intervenants : le programme du stage prévoyait l’intervention de 3 spécialistes dans les disciplines citées (M. Jérôme Damblant, inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional d’histoire-géographie, Académie d’Amien, Mme Monique Jurado, inspectrice d’Académie-inspectrice pédagogique régionale honoraire de lettres, académie de Versailles, Mme Alexandra Raedecker, professeure agrégée, responsable du master MEEF PLC sciences économiques et sociales, université Paris Ouest Nanterre La Défence) ainsi que l’intervention de Mme Manon Hübscher, chargée de programmes au CIEP, sur les enjeux langagiers en classe de DNL ainsi que sur l’interdisciplinarité et la pédagogie des projets.

Déroulé du stage : le programme proposé par le CIEP prévoiyait le travail sur les notions de base de l’enseignement bilingue (interdisciplinarité et pédagogie de projet) ainsi que le travail sur chaque discipline (2 jours pour l’histoire et géographie, 1 jour pour les SES et 2 jours pour la littérature). Les participants ont décidé d’alterner le travail en groupe de 9 personnes, en suivant le début de chaque parcours disciplinaire, et le travail en petit groupes en autonomie, ce qui a permis de suivre le déroulé de travail de chaque groupe disciplinaire et d'en tenir compte pour les programmes de chaque DNL en ajoutant des éléments interdisciplinaires.

Structure des programmes : les participants du stage ont décidé d’élaborer les programmes pour 4 années d’études en fonction d’une heure de cours par semaine (34 heures de cours par année), ce qui semble être le cas pour la plupart des SBF. Les enseignants ont également séparé les programmes d'histoire et de géographie puisque, dans le cursus russe, ces 2 matières sont enseignées séparément et certaines sections bilingues ont gardé ce principe. Les professeurs qui enseignent les deux disciplines sont donc libres de choisir les éléments essentiels des programmes en fonction du nombre d’heures dont ils disposent. Les participants ont également précisé que les programmes n’ont pas de caractère prescriptif, les enseignants ont donc la possibilité d'aménager le programme proposé pour chaque DNL en fonction de la situation réelle d’enseignement dans leurs établissements respectifs. Les programmes de chaque discipline ont la même structure qui comprend les thèmes essentiels, les notions ou les œuvres clés, les liens avec le programme russe des disciplines concernées ainsi que les compétences disciplinaires et les situations de classe où ces compétences sont travaillées. Chaque programme disciplinaire est introduit par un préambule qui indique les objectifs et les finalités du programme ainsi que les compétences à développer chez les élèves. Les programmes auront également un préambule général qui indiquera les principes du bilinguisme, les objectifs de l’enseignement bilingue, la place des langues russe et française dans l’enseignement bilingue ainsi que les compétences interdisciplinaires développées chez les apprenants dans le cadre du cursus bilingue.

Suite du travail : les professeurs ont décidé de rédiger les programmes définitifs pour le 15 janvier 2016, ils seront ensuite envoyés aux intervenants pour relecture et expertise.

Les participants ont également décidé de modifier le préambule en ajoutant des références précises à la loi sur l’éducation et aux standards russes d'enseignement,afin de présenter ensuite les programmes aux autorités locales. Les enseignants ont également décidé de traduire les programmes disciplinaires une fois qu’ils seront validés, afin de les présenter aux chefs d'établissements et aux autorités.

Le poste envisage la possibilité d'organiser le séminaire fédéral bilingue plus tôt dans l’année (avril 2016) pour présenter les programmes à l’ensemble des professeurs de DNL des sections bilingues et proposer des ateliers consacrés à l’élaboration des séances et des séquences pédagogiques basées sur ces nouveaux programmes harmonisés, afin de permettre la mise en pratique des programmes en question à partir de la rentrée 2016.

 

 

9 enseignants des sections bilingues de Russie se sont rendus au CIEP en novembre dernier, avec Evgenia Roganova, membre...

Posté par Francomania Russie sur lundi 4 janvier 2016