Stage pédagogique à l'ESIT

Du 06 au 20 décembre 2014, quatorze enseignants des universités de Russie ont effectué un stage pédagogique à l'Ecole supérieure d'interprètes et de traducteurs (ESIT - Université Sorbonne - Paris 3).

Il s'agissait de Maria Miretina (Université d’Etat de Saint-Pétersbourg), Ksenia Ignatieva (Université d'Etat de Yaroslavl), Svetlana Androssova (Université d'Etat de Belgorod), Olga Abrakhmanova (Université d'Etat de Tcheliabinsk), Maria Mazanova (Université d'Etat de Nijni Novgorod), Irina Moiseeva (Université d'Etat d'Orenbourg), Nadejda Tarassova (Université fédérale du Nord et de l'Arctique), Natalia Shevchuk (Université d'Etat de Novossibirsk), Liudmila Mikriukova (Université d'Etat de Tioumen), Alexandre Prostov (Université d'Etat de Volgograd), Larissa Mechtcheriakova (Université d'Etat d'Omsk), Sergei Turkine (Université des sciences humaines de Khabarovsk), Alla Chtcherbakova (Université d'Etat de Voronej) et Anita Polikarpova (Université d'Etat de Perm).

Tous les stagiaires ont souligné la qualité du programme de formation qui leur avait été préparé par Tatiana Bodrova, directrice de l'ESIT, et toute l'équipe de l'Ecole, notamment Mme T. Jauvert, Mme I. Markowicz, Mme C. Laplace, M. N. Artemov, M. M. Malherbe, M. A. Lobcov, Mme F. el Qasem. Ils ont également salué l'organisation générale du stage, orchestrée par Isabelle Le Héricy.

Le stage comprenait 30h de cours de formation de formateurs à l'interprétation consécutive (cours pratiques Français-Russe et Russe-Français, cours de théorie interprétative de la traduction, cours de méthodologie de l'interprétation consécutive, de la traduction à vue et du travail en groupe). En outre, les stagiaires ont assisté à 43h de cours de Master 1 et 2.

Ils ont ainsi pu découvrir de l'intérieur la théorie interprétative de la traduction développée par l'ESIT, qui considère la traduction non pas comme un exercice de transposition linguistique, mais comme un acte de communication portant sur le sens. Outre les compétences linguistiques, les élèves-interprètes y acquièrent et perfectionnent d'autres aptitudes indispensables à l'exercice du métier : ouverture d'esprit, faculté d'adaptation et d'assimilation permettant d'acquérir rapidement des connaissances dans les domaines les plus divers.

Ce stage leur a permis de revenir sur leur propre patique de traducteurs-interprètes et de formateurs. Rappelons que tous les ans des étudiants russes intègrent l'ESIT. Le prochain examen d'entrée aura lieu à l'Institut français de Russie le 27 mars 2015.