Parcours Kazan-Paris pour chorégraphes russes

Samedi
17 mai 14
Russie
Danse

Le but de ce projet à la fois pédagogique et artistique, soutenu par l’Institut Français de Paris est de sensibiliser les participants aux notions fondamentales de la danse contemporaine française, de permettre à des artistes travaillant dans les régions russes de pouvoir s’appuyer sur un nouvel apprentissage technique et de trouver leur propre identité chorégraphique.

A la suite d’un appel national de 14 chorégraphes russes ont été sélectionnés par les membres du jury (Hervé Robbe, Géraldine Schmitt, Jean-François Munnier et Anne Sauvage) :

candidats retenus 

Agueeva  Aliona

Garafeeva Anna

Frantsev Yaroslav

Podkovyrova Nataliya

Priklonskaya Véra

Samsonova Mariya

Schekleina Anna

Tokranova Anastassiya

Torkay Anastassiya

Valeeva Mariya

Zakoussova Anna

Zoudaeva Svetlana

Yuferova Anastassiya

Zhilin Timofey

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet atelier, qui s'est tenu à Kazan du 17 au 19 mai 2014, est organisé en partenariat avec la Fondation Royaumont avec la participation du Théâtre de L’étoile du nord et de l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson, et avec le soutien du Ministère de la Culture de la République du Tatarstan. Les candidats ont suivi un programme proposé et animé par les membres du jury. A l’issue de l’atelier les candidats ont présenté des lettres de motivation pour bénéficier d’un parcours exceptionnel élaboré spécialement pour le candidat russe retenu. 

Nous sommes heureux de féliciter la jeune chorégraphe de Ekaterinbourg Anna Shchekleina* qui a gagné le concours!

*« La participation d’Anna Shchekleina s’inscrit dans le cadre du « Parcours Kazan-Paris pour chorégraphes russes (2014-2015) » proposé par la Fondation Royaumont,  L’atelier de Paris / Carolyn Carslon, L’étoile du nord à Paris et bénéficie du soutien de l’Ambassade de France et de l’Institut français de Russie, de la Fondation Diana Vishneva, du Département de la culture de l’administration de la Ville d’Ekaterinbourg et de l’Université des sciences humaines d’Ekaterinbourg. »