Acousmonium

Vendredi Dimanche
6 juil 18 8 juil 18
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Nouvelle scène du théâtre Alexandrinski
Musique

Ce festival international rend hommage à l'acousmonium, orchestre de haut-parleurs disposé en face, autour et dans le public du concert, imaginé par François Bayle. Il a pour vocation d'être dirigé par un interprète qui projette une œuvre sonore ou musicale dans l'espace de la salle, via une console de diffusion. C'est un outil multiforme qui peut changer d'une fois sur l'autre pour s'adapter aux œuvres et aux circonstances.

Anton Yakhontov, artiste russe qui a eu l’idée de ce festival, crée des musiques et le design sonore pour de nouveaux spectacles du plus ancien théâtre dramatique russe et dirige également le Laboratoire de nouveaux médias, pépinière de jeunes talents dans le domaine de l’art sonore et du multimédia ouvert au théâtre Alexandrinsky il y a 4 ans.

Il invite au festival François Bayle, musicien octogénaire qui a conçu l’Acousmonium en 1974.  Dans le programme également, des concerts de Daniel Teruggi, ancien directeur du GRM et de Jean-Claude Eloy. A côté des concerts, la programmation du festival comprendra un cycle de rencontres et de master-classes sur les pratiques de l’immersion sonore dans la musique, le cinéma et les arts numériques.


Le samedi 7 juillet, programme français

• de 14h00 à 19h30, média-centre : programme de compositions multicanales interprétées par les artistes de la Floating Sound Gallery (Russie)

François Bayle, « L’Expérience acoustique » (1969–70), « L’infini du bruit » (1979), « La forme du temps est un cercle » (2001)

Daniel Teruggi, « Spaces of Mind » (2004), « Birds » (2006), « Transmutations » (2009)

Jean-Claude Eloy, « Electro-Anâhata », part III : « Le roseau, la mer et les étoiles » (1986–1994)

 

• ​19h30, concert : François Bayle, Daniel Teruggi et Jean-Claude Eloy interprétent leurs propres oeuvres

François Bayle, « Les couleurs de la nuit » (1983)

Daniel Teruggi, « Springtime » (2016), « Après une réécoute de Sud, homage to Jean-Claude Risset » (2017), « Remembering » (2017)

Jean-Claude Eloy, « Shânti » (1972–73)

 


Pour réserver vos places / Pour en savoir plus

 

Adresse :