Agriculture urbaine: l’initiative individuelle et les pratiques collaboratives

Lundi
2 juil 18
19.00
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Institut français de Saint-Pétersbourg
Urbanisme

La conférence de  Mickaël Gandecki, inventeur et l’un des cofondateurs du start-up alsacienne « Myfood ».

Le développeur de serres connectées combinant permaculture et aquaponie vient présenter son invention en Russie, où l’agriculture périurbaine fait partie incontrounable de l’héritage soviétique.

En français avec traduction vers le russe
Accès libre : médiathèque de l'institut français, 12, perspective Nevski, 3e étage
Evénement Facebook et Vk

 

Avant la conférence à 18h30, rejoignez-nous pour la projection du film documentaire créé par « Myfood », qui nous fait prendre conscience de l’importance de se reconnecter non seulement à notre alimentation, mais aussi à la nature, à la communauté et aux valeurs essentielles.

 


« Produire des aliments 100% traçables et de renforcer l’autonomie alimentaire des individus dans le monde entier » : en 2016, la start-up « Myfood » a mis au point la serre connectée dans un jardin et l’a installée chez une cinquantaine de volontaires en France et à l’étranger. Ce réseau croissant, actif, l’aide à affiner le modèle de 22 m² à 8000€, installé en une journée, dont la production atteint entre 200 et 350 kilos de végétaux par an et de 20 à 30 kilos de poissons d’eau douce. On peut y ajouter des panneaux solaires ou un poêle à granulés pour y déjeuner en famille. 

L'aquaponie, méthode millénaire en Asie très peu développée en Occident, a des vertues inouïes : les déjections des poissons transformées en nutriments (ammoniaque, nitrates et nitrites) nourrissent les plantes qui, à leur tour, filtrent l’eau des poissons. Frisée, kale, basilic se plaisent au-dessus de l’eau. Le gain de place est substantiel. L’économie d’eau atteint 90%. Sans oublier que ce cycle aquatique ne tolère aucun intrant. Un hors-sol écolo, donc, complété si on le souhaite par quelques buttes en permaculture pour les racines profondes, carottes, poireaux, ail.

Les plans sont disponibles en Open Source. Qui le souhaite peut se l’approprier et l’adapter à sa guise, avec des matériaux de récupération par exemple. « Une façon de redonner à la communauté du Web qui nous a formés et soutenus », affirme Mickaël. L’équipe a levé en septembre 2017 son premier million d’euros pour un développement accéléré. Avec l’espoir de mettre en place une offre de leasing, comme pour une voiture.


Adresse : 
12, perspective Nevski
m° Admiralteyskaya