Alfred Peter: Les nouveaux paysages de la ville durable

Mardi
18 sep 18
19.00
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Institut français de Saint-Pétersbourg
Rencontres

La conférence de l'architecte français se tiendra à l'Institut français dans le cadre de son opération de long terme « Accompagner la transformation urbaine ».

En français avec traduction
Accès gratuit, sur réservation en ligne
Evénement Facebook

A noter : le lundi 17 septembre, Alfred Peter interviendra à Krasnoyarsk lors d'une mission franco-russe dans le cadre du projet.

 


Alfred Peter

Paysagiste, architecte, il enseigne ponctuellement dans de nombreuses institutions (Écoles d’architecture et d’ingénieurs, Formations ponts et chaussées) ; donne des conférences en particulier sur les relations entre mobilité et aménagement, ou les relations entre ville et nature en Europe, en Amérique centrale et en Asie.

Il a commencé sa carrière en travaillant sur des projets d’espaces publics. Depuis 1995, il travaille sur de gros projets d’aménagement de TCSP, en particulier le tramway de Strasbourg.

Il a développé des projets à grande échelle alliant des questions écologiques, la relation entre ville et nature, la transformation de la ville disloquée, des projets de territoire alliant des questions de formes urbaines, de mobilité et d’environnement. Il a inventé et développé le concept « d’inversion du regard » consistant à repenser l’epace urbain à partir du non bâti. Alfred Peter a été nominé au Grand Prix de l’Urbanisme en 2014.

Créé en 1985, l’atelier Alfred Peter installé à Strasbourg et à Lyon est très engagé dans l’émergence des villes durables. « Non pas la ville drapée dans une vertu ennuyeuse comme c’est souvent le cas quand le modèle est trop dogmatique ; la ville durable, désirable du XXIe siècle nous la façonnons comme une invention permanente, surprenante, tolérante, joyeuse. C’est pour cette raison que nous avons qualifié l’entreprise de LABORATOIRE DE L’ECOLOGIE FESTIVE ».

 

Pour en savoir plusAlfred Peter : « La ville se libère des infrastructures » (Le Moniteur, 2018)

Adresse : 
12, perspective Nevski
3e étage (médiathèque)