Koolhaas houselife (2008)

Samedi
11 fév 17
19.00
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Centre jeunesse de l'Ermitage
Cinéma
Urbanisme

Une visite atypique d’un des monuments phares de l’architecture de la fin du 20ème siècle : la Maison à Bordeaux construite par l’architecte Rem Koolhaas — OMA en 1998. Contrairement à la plupart des films d’architecture, ce film cherche moins à faire comprendre le bâtiment, sa structure, ses matériaux, sa circulation ou sa virtuosité qu’à laisser, pour une fois, simplement entrer le spectateur dans la sphère invisible de l’intimité quotidienne d’une icône de l’architecture contemporaine.

Une proposition qui fait preuve d’un nouveau regard porté sur l’architecture élargissant les champs de sa représentation. Une maison, et même celle-ci, est un lieu de vie plurielle avec tout son désordre, son imperfection, ses détériorations, ses changements.

Ce film nous offre un portrait d’une rare spontanéité de la vitalité concrète et changeante d’un de ces monuments que l’on croit immortels, et ce au travers des parcours et témoignages de Guadalupe Acedo, gardienne et femme de ménage de la maison, et d’autres usagers quotidiens qui soignent et entretiennent la santé de ce lieu.

Auteurs-réalisateurs : Ila Bêka & Louise Lemoine
Directeur de la photographie et son : Ila Bêka
Image : Tiros Niakaj, Louise Lemoine

La projection sera présentée par un des réalisateurs, Ila Bêka
En français sous-titré en anglais. 58 min. Entrée gratuite, sur pré-inscription

Presse

« Heartfelt, thought-provoking and hilariously funny » The New York Times

« The architecture cult movie » El Pais

« Brilliant! » The Guardian

« Two systems are colliding here: a kind of platonic conception of cleaning and a platonic conception of architecture » Rem Koolhaas

 

Artistes, vidéastes, producteurs et éditeurs, Ila Bêka et Louise Lemoine travaillent ensemble depuis une dizaine d’années.

Leur recherche se concentre principalement sur l’expérimentation de nouvelles formes narratives et cinématographiques en relation avec l’architecture contemporaine et le monde urbain. Au travers d’un regard singulier et hautement subjectif, pétri d’humour et d’humanité, leurs films redonnent corps et vie à l’image statique de certaines icônes de l’architecture contemporaine en pointant leur attention sur les notions d’usage. Loin de la virtuosité stérile des belles images, ces films nous ouvrent les portes d’un monde fourmillant d’histoires
personnelles qui révèlent à quel point l’architecture, et plus généralement les espaces dans lesquels nous vivons, recouvrent des questions sociales, culturelles et politiques qui nous concernent tous.

Présentés par le New-York Times comme des “figures cultes de l’architecture européenne”, et primés dans de nombreux festivals, leurs films ont été salués par la critique internationale comme “ayant transformé notre façon de regarder et de raconter l’architecture et la ville” (Domus).

Leurs films ont été accueillis sur la scène nationale et internationale lors de nombreux événements culturels comme la Biennale d’Architecture de Venise (2008, 2010, 2014), mais aussi dans un grand nombre de musées et centres d’architecture comme le MoMA, le Metropolitan Museum, le Centre Pompidou, la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, le Barbican Centre et le CCA ainsi que dans d’importants festivals de cinéma (CPH:DOX, DocAviv, Chicago International Film Festival, Torino Film Festival...). En 2016, le Museum of Modern Art (MoMA) de New-York a acquis l’ensemble de l’oeuvre de Bêka & Lemoine pour sa collection permanente.

Adresse :