Valentine Losseau: «”Magie nouvelle“: imaginer les spectacles de demain»

Samedi
30 nov 19
16.00
Saint-Pétersbourg et Nord-Ouest de la Russie
Nouvelle scène du théâtre Alexandrinski
Théâtre

Cet artist talk de la magicienne, dramaturge et anthropologue, enseignante de la magie et de l’anthropologie au Centre national des arts du cirque, propose une présentation de la « Magie nouvelle », un mouvement artistique initié en France en 2000, réunissant plusieurs centaines d’artistes dans le monde.

En français avec traduction vers le russe ; accès gratuit, sur réservation.

 


Si la magie a toujours pris de multiples formes (rituelle, médicale, religieuse), c’est son aspect divertissant qui est le plus souvent mis en avant. Tours de cartes, prestidigitation, femme coupée en deux dans une boîte, apparition de lapins et de colombes... Ces numéros, qui furent longtemps exécutés dans des cabarets, sont connus par les spécialistes sous l’appellation « magie moderne », un mouvement créé par le Français Jean-Eugène Robert-Houdin, qui édifie à Paris en 1845, un lieu où il organise ses Soirées fantastiques. Vint après l’Américain David Copperfeld, star de la magie dans les années 1990.

 

La Magie nouvelle en France élève la magie au rang d’art. Cirque, théâtre, danse, marionnettes, musique ou littérature, la magie nouvelle repose sur le savant mariage des formes artistiques les plus variées. À l’origine du mouvement, un trio, Clément Debailleul et Raphaël Navarro de la Cie « 14 :20 » et Valentine Losseau multiplient les collaborations avec l’écrivain Michel Butor (en 2012 pour l’écriture des Chants de la gravitation), le couturier Jean-Paul Gaultier, le chorégraphe Philippe Decouflé, le Cirque du Soleil, le chef cuisinier Alexandre Gauthier, la chef d’orchestre Laurence Équilbey.

Depuis quelques années, le mouvement s’offre une percée spectaculaire dans les grands théâtres. En 2018, Valentine Losseau et Raphaël Navarro reçoivent le prix de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques d’auteur de l’année pour les arts du cirque, pour leur mise en scène de Faust de Goethe à la Comédie-Française. Cette année, la Cie « 14:20 » met en scène l’Opéra Der Freischütz de Carl Maria von Weber au théâtre de Caen.

 

Signe de la vitalité du mouvement, la Magie nouvelle a même son école : un cursus lui est spécifiquement consacré au Centre national des arts du cirque. La dramaturgie et les techniques de la Magie nouvelle sont enseignés dans deux écoles nationales supérieures : l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre et l’École supérieure nationale des arts de la marionnette.

 

Adresse :