"Nouvelles pratiques de classe et certifications" - séminaire de Vladivostok (23-25 juin)

L'Institut français de Russie, en partenariat avec l'Université fédérale de l'Extrême-Orient et l'Alliance française de Vladivostok, a proposé un séminaire de formation aux enseignants de français sur la thématique de l'évaluation, en lien avec la promotion des certifications de langue française. Ce sont près de 45 professeurs des régions de Blagovechtchensk, Khabarovsk, Vladivostok mais aussi Stavropol et Novossibirsk qui ont répondu présents à cette invitation. Les différents terrains d'enseignement ainsi représentés ont permis des échanges riches autour de la perspective actionnelle, des différents formats d'évaluation et bien sûr l'enjeu des certifications de langue française.

Nous adressons nos remerciements à Sergey Ivanets, Recteur de l'Université fédérale d'Extrême-Orient, pour avoir permis et soutenu l'organisation du séminaire sur le nouveau Campus de l'île Russkyi. Nous remercions aussi chaleureusement Nadejda Moreva, responsable de la chaire de français de la faculté des langues romanes et germaniques de la FEFU ainsi qu'Elena Nikitina, directrice de l'Alliance française de Vladivostok pour leur disponibilité et aide au bon déroulement du séminaire. L'ensemble des participants ont souligné la très grande qualité de l'organisation et de l'accueil prévus sur le Campus et dans les locaux de la FEFU.

Deux parcours de formation ont été proposés :

"Renouveler les approches pédagogiques et valoriser les apprentissages linguistiques" (formatrice : Aurélie Albisser)

Aurélie Albisser a proposé aux professeurs, notamment des universités, d'approfondir leurs connaissances du CECRL mais également des échelles de niveaux. Un travail plus particulier a été mené sur les niveaux B1 et B2. Après avoir passer en revue comment mettre en oeuvre la perspectivbe actionnelle au sein de la classe, les professeurs ont réfléchi à comment évaluer via cette perspective mais aussi comment cette forme d'évaluation pourrait être intégrer dans les curricula universitaires (en vue de préparer au DELF notamment). Ces différents échanges ont permis aux professeur de concevoir des tâches et leur évaluation pour les différentes compétences. Ce grand travail ainsi mené sera prochainement mutualisé sur le site de l'Institut français de Russie.

Vous pouvez découvrir les présentations d'Aurélie Albisser :

Présentation sur le CECRL.

Présentation sur l'évaluation.

Sitographie Des ressources pour la classe.

Sitographie Se préparer au DELF.

"Concevoir des activités d’évaluation et évaluer des apprenants selon la perspective actionnelle : objectif DELF" (formatrice : Roselyne Marty)

Le module de Roselyne Marty a permis aux enseignants de réactualiser leurs connaissances relartives au CECRL et différents niveaux. Cet échange a ouvert sur les principes d'élaboration de tâches d'évaluation liant perspective actionnelle et descripteurs du CECRL. Ce passage en revue a permis aux professeurs de concevoir des tâches pour évaluer les différentes compétences mais aussi de savoir analyser et évaluer des performances écrites et orales en fonction des descripteurs du Cadre. Le groupe a également pu échanger sur la possible adaptation des méthodologies et approches pédagogiques en classe pour mieux appréhender la préparation au DELF Junior et DELF tout public (notamment les niveaux A1 et A2).

Vous pouvez prendre connaissance des présentations de l'atelier ici (publication prochaine).

La thématique de l’évaluation, commune aux deux ateliers, a permis aux professeurs stagiaires de mener une réflexion tant sur leurs pratiques quotidiennes que sur les automatismes à mettre en œuvre pour assurer une évaluation cohérente avec le CECRL et les certifications de français.

Les grandes étapes de didactisation ont été travaillées dans chaque groupe : Elaboration de critères de validation de l’intérêt pédagogique d’un document, sélection de documents, définition du ou des niveaux d’exploitation, conception des activités et des grilles d’évaluation.

Les professeurs ont insisté sur l’importance de la formulation des consignes mais aussi du besoin d’élaborer des « critères d’adaptation » au niveau des apprenants visés.

 

En complément des deux parcours, Hélène Buisson a proposé des pistes de réflexion quant à l'introduction des ressources authentiques en classe de FLE, rendue viable grâce au Web 2.0. Vous pouvez télécharger la présentation ici.

 

Vous pouvez également prendre connaissance de l'article sur cet événement publié par la FEFU :

http://ostrov.dvfu.ru/-/parlez-francais-prepodavateli-francuzskogo-azyka-so-vsej-strany-vstretilis-v-dvfu 

http://vk.com/gazeta_ostrov_ru?w=wall192112849_1286%2Fall