Une future enseignante en France

Alexandra Galkina, lauréate du concours "Enseignants de demain 2016", a accompagné un groupe de jeunes mineures en France cet été, dans le cadre d'un séjour offert par l'Institut français de Russie. Elle témoigne.

Quand on entend le mot « France » la première association qui vient tout de suite à l'esprit est la capitale Paris avec sa belle Tour Eiffel, le Louvre, les fameuses chaises vertes du Jardin du Luxembourg. Certes, Paris est une ville merveilleusement belle qui coupe le souffle et donne la chair de poule quand on admire sa richesse et son énorme héritage culturel. Personne ne peut résister à son charme. Mais la France est beaucoup plus que Paris. Et plus je voyage, plus je comprends à quel point la France est diverse et variée. Je me rappelle qu’un jour le père de ma famille d'accueil m’a dit cette phrase : "La France est un grand jardin. Beau et magnifique". A mon avis, cette phrase décrit parfaitement le caractère si particulier de ce pays où à l'intérieur d'un mème on peut trouver de tout : des montagnes, l’océan, la mer, de grandes villes, de petits villages avec de charmantes maisons de poupées et de jolis jardins. C’est vraiment étonnant.
Cette année j'ai eu la chance de pouvoir vérifier cette impression et de découvrir une autre partie de la France - la Normandie. J’y suis allée avec 10 filles très intelligentes dont six avaient gagné un concours de l’Institut Français intitulé “Découvrez nos régions !” . Quatre étaient mème des finalistes de l’étape fédérale de l’Olympiade de français . "La crème de la crème de la crème de la Russie" a dit Bruno Duparc, le directeur de l'Alliance Française Rouen Normandie. Ce qui était vrai d'ailleurs et moi je prenais un énorme plaisir à partager ce voyage avec ces petites russes qui savent parfaitement mélanger travail et plaisir. Pendant notre séjour nous n’avions pas une minute pour nous ennuyer. Ces deux semaines étaient chargées d'activités differentes. Chaque matin nous avions 3h de cours de français orientés vers le tourisme. Les cours ont été très formateurs du point de vue de la grammaire et de l’aspect culturel. En plus, les cours menés par un locuteur natif de francais permettent de mieux comprendre la langue en faisant attention à l’usage de certains mots et leur prononciation. Les élèves n’ont jamais manqué ces cours et écoutaient toujours attentivement le professeur en absorbant chaque petit detail. Sans aucun doute, ces cours ont prouvé leur efficacité et ont beacoup amélioré le niveau général de français des étudiants.
Après les cours nous partions visiter différents coins de Normandie afin de découvrir cette région et d'élargir nos connaissance de l’histoire de France. En Normandie tout est imprégné par l’histoire: les maisons à colombage qui nous transportent au 17me siecle, les rues petites et étroites à travers lesquelles on peut se promener toute la journée, les statues, les lieux, la cathédrale qui porte le nom de Jeanne D’Arc, le majestueux le Mont Saint Michel qui, à juste titre, mérite sa place parmi les merveilles du monde, les plages du Débarguement avec les Cimetières qui nous font nous souvenir de tous les événements tragiques de la Seconde Guerre Mondiale, les falaises d’Etretat qui poussent à rêver et à oublier tous les maleurs de la vie quotidienne, les jardins de Claude Monet où la vie n’est jamais monotone et où les couleurs règnent et inspirent ceux qui les voient. Nous avons aussi eu la chance de goûter les produits français et normands et ces dégustation nous ont incitées à en acheter pour en rapporter en Russie et faire cadeau de ces souvenirs aux proches et aux parents. Oui, c’était super intense mais cela valait le coup.
Quant à notre hébérgement, nous habitions toutes dans des familles d'accueil qui nous permettaient de nous plonger dans la vie quotidienne des français. Ce qui me paraît important ici est que les familles elle-mêmes adoraient héberger des jeunes parce que pour elles c'était beaucoup plus qu'une question d'argent. Elles étaient vraiment engagées et intéressées par cette échange culturelle. Tout le monde se sentait très à l’aise avec les familles d’acceuil et chaque soir après des journées assez fatiguantes c’était un énorme plaisir d’y revenir.
Tout notre séjour s’est idéalement passé et tout cela est grâce à ceux qui nous entouraient pendant ces deux semaines. Dans ce petit résumé je veux dire merci à l'Institut Français qui chaque année permet aux jeunes de découvrir la France et d'apprendre à maîtriser la langue. Merci à l'Alliance Française Rouen Normandie et surtout à Bruno Duparc qui était toujours là prêt à donner un coup de main et résoudre les moindres problèmes qui aparaissaient pendant notre séjour. Les filles m'ont dit une fois qu'elles aimeraient avoir un directeur comme Bruno dans leurs écoles et je comprends parfaitement pourquoi. Je veux aussi remercier nos professeurs Caroline et Barbara qui inventaient toujours des activités captivantes en nous incitant à travailler plus et en nous inculquant l’amour grandissant du français.
Nous disons aussi merci à notre magnifique guide Thérèse qui a passé plusieurs jours avec notre groupe et nous a fait découvrir énormément d'endroits de France en restant toujours pleine d'énergie et de passion pour nous raconter toujours plus de choses. Thérèse, merci pour votre patience surtout quand certaines filles disparaissaient aux toilettes ou bien sur les plages d'Etretat. Vous nous faisiez rire mème quand, après des journées fatiguantes et intéressantes, nous ne ressentions plus rien. Merci à Mathilde pour la dégustation de crêpes et galettes. Merci aux familles d'accueil qui nous ont fait nous sentir comme chez nous grâce à leur accueil chaleureux et en nous faisant intervenir dans la vie quotidienne. Finalement, je tiens à dire un énorme merci aux filles qui étaient avec moi ces deux semaines. Je suis un peu fataliste et j'aime croire que tout ce qui se passe ne se passe que par le seul hasard. J'étais super heureuse de me trouver dans votre compagnie en partageant avec vous cette incroyable expérience. En partageant la fatigue, le rire, l'admiration, la peur, la curiosité et la détérmination d’être la meilleure. Vous êtes toutes magnifiques et j'espère que chacune entre vous réussira à réaliser ses rêves et à atteindre ses objectifs professionnels.
Oui, le temps passe à toute allure et ces deux semaines se sont vite écoulées. C'est toujours triste de se dire adieu. Mais nous espérons toutes que ce n'est qu'un au revoir. À l'aéroport de Moscou après avoir passé une nuit presque sans sommeil et après avoir eu de petits problèmes avec les billets d'avion à Roissy, quand nous traînions nos lourdes valises remplies de souvenirs de France avec une odeur particulière de Camembert, j'ai jeté l'espace d'un instant un coup d'oeil sur les visages des "mes filles" et j'y ai vu un vrai bonheur et reconnaissance. Nous étions toutes heureuses d'avoir fait ce petit voyage ensemble. Le voyage qui nous a marquées et qui nous a fait rêver de revenir un jour au pays où les rêves deviennent la réalité.